Floyd Mayweather Jr , sportif le mieux payé du monde

Floyd-Mayweather-Jr.

Floyd Mayweather Jr. est un boxeur américain né le 24 février 1977 à Grand Rapids dans le Michigan. SurnomméPretty Boy, il est l’un des meilleurs boxeurs des années 2000 par son invincibilité en plus de 10 ans de carrière professionnelle, mais aussi grâce à ses nombreux titres de champion du monde obtenus dans cinq catégories de poids différentes. Il met un terme à sa carrière le 6 juin 2008 en restant invaincu avant de faire un retour gagnant, remportant une nouvelle fois une ceinture mondiale en septembre 2011 contre Victor Ortiz.

Il a été élu meilleur boxeur de l’année par la célèbre revue Ring Magazine en 1998 et 2007.

MayweatherRingMagazine  180px-RING.2005.VolumeV

Floyd Mayweather Junior, dont le père homonyme fut également boxeur professionnel en poids moyens, a la particularité d’avoir été six fois champion du monde dans cinq catégories de poids différentes. Seul Oscar de la Hoya et Manny Pacquiao ont fait mieux. Dans la famille Mayweather, on trouve deux oncles ex champions du Monde, Jeff Mayweather et Roger Mayweather.

Avant de passer professionnel, Floyd disposait d’une grande expérience en amateur avec un palmarès de 84 victoires contre 6 défaites, 3 victoires aux Golden Gloves entre 1993 et 1996 et une médaille de bronze aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996 dans la catégorie poids plumes.

Il reçoit le surnom de Pretty Boy par ses partenaires de l’équipe américaine de boxe amateur, parce qu’à l’époque il est peu atteint et meurtri par les coups. Ceci est dû à sa grande capacité à défendre, héritage d’un énorme travail entrepris avec son père et son oncle. En effet, il utilise une attitude de vrai droitier avec de larges mouvements de buste, et très souvent en garde dite « latérale et inversée ».

Son combat contre Oscar de la Hoya en mai 2007 lui a permis de décrocher la ceinture WBC des super welters après un combat très disputé. Auparavant, il s’était illustré dans les catégories des super-plumes, légers, super-légers et welters.

Mayweather_Win.hmedium

Le 8 décembre 2007, Floyd Mayweather défend sa ceinture des poids welters WBC et bat l’anglais Ricky Hatton, àLas Vegas par KO à la 10e reprise. Hatton est d’abord compté 8 après avoir encaissé un lourd crochet du gauche puis se relève difficilement avant de s’écrouler en chancelant à reculons sous une seconde série de coups rapides au visage interrompue par l’arbitre Joe Cortez après 1’35 ». Ricky Hatton était largement dominé techniquement dans l’échange depuis la mi-combat et très nettement mené aux points malgré une entame de combat en sa faveur (jusqu’au 3e round où il est sévèrement touché à l’arcade droite). Le pointage des juges avant l’arrêt était de 89-81 sur deux bulletins et 88-82 sur le troisième en faveur de Mayweather, avec sur la Compubox, 129 touches sur 329 coups portés contre seulement 63 sur 372 en faveur de Hatton.

Après le combat, Mayweather a rendu hommage à Hatton en le désignant comme l’un des plus coriaces combattants qu’il ait jamais rencontré, indiquant qu’il n’avait jamais renoncé à aller encore et toujours de l’avant. Alors qu’il se retire provisoirement de la boxe, Mayweather demeure invaincu après 39 combats et confirme son statut de boxeur le plus en vue de sa génération depuis son premier titre en 1998. Il a remporté 18 championnats du Monde dans 5 catégories de poids différentes.

Le 3 mai 2009 à l’occasion du combat opposant Manny Pacquiao à Ricky Hatton, Mayweather annonce son retour sur les rings. À 32 ans, Mayweather affronte le mexicain Juan Manuel Márquez au MGM Grand de Las Vegas le 19 septembre 2009 et l’emporte aux points par décision unanime. Suite à des négociations infructueuses pour monter un combat contre Manny Pacquiao au MGM Grand de Las vegas le 13 mars suivant, Floyd Mayweather opte finalement pour un combat sans titre en jeu face à Shane Mosley. Il s’impose aux points le 1er mai 2010 à l’unanimité des juges.

floyd_mayweather_jr_display_image

Le 17 septembre 2011, il combat à nouveau pour un titre de champion du monde en affrontant Victor Ortiz pour la ceinture WBC des poids welters. Une polémique naitra du déroulement du combat : l’arbitre Joe Cortez ôtera un point à Ortiz pour coup de tête, mais alors que ce dernier multipliait les excuses à l’encontre de Floyd et ne s’était pas mis en garde, Mayweather en profitait pour le frapper et le mettre KO. Certains estiment que Mayweather n’a pas fait preuve de sportivité, d’autres que l’arbitre avait relancé le combat et qu’Ortiz s’était déjà excusé plusieurs fois. Avec cette victoire, Mayweather remporte une nouvelle ceinture mondiale, à l’âge de 34 ans, et reste invaincu.

Il en fait de même le 5 mai 2012 au MGM Grand de Las Vegas en s’emparant de la ceinture WBA des super-welters du porto ricain Miguel Angel Cotto après un succès aux points à l’unanimité des juges.

Le 20 février 2013, Floyd Mayweather et Showtime PPV signent un accord pouvant aller jusqu’à 6 combats sur une période de 30 mois. Le boxeur américain pourrait alors toucher au terme de ce contrat 200 millions de dollars auxquels viendraient s’ajouter les revenus des ventes en pay-per-view. En additionnant cette variable, son salaire pourrait atteindre 275 millions de dollars. Mayweather affronte ainsi Robert Guerrero le 4 mai 2013 à Las Vegas et conserve sa ceinture WBC des poids welters en s’imposant nettement aux points.

Le 14 septembre 2013, il affronte Saúl Álvarez, un boxeur 13 ans plus jeune que lui, dans le cadre du championnat du monde WBC et WBA des supers-welters. Floyd Mayweather Jr. gagne le combat sur décision majoritaire  : deux juges donnent gagnant Floyd Mayweather Jr et un troisième donne un match nul. A l’issue de ce combat, il porte son nombre de victoires à 45, sans aucune défaite, et remporte les ceintures WBC et WBA. Le combat lui rapporte au minimum 41 millions de dollars en paiement à la séance.

45 victoires (26 avant la limite), 0 défaite
TKO = KO technique • RTD = abandon • UD = décision aux points unanime • SD = décision aux points partagée
MD = décision aux points majoritaire
Résultat Bilan Adversaire Type Round, temps Date Lieu
Victoire 45–0 Drapeau : Mexique Saúl Álvarez MD 12 14 sep. 2013 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 44–0 Drapeau : États-Unis Robert Guerrero UD 12 4 mai 2013 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 43–0 Drapeau : Porto Rico Miguel Cotto UD 12 5 mai 2012 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 42–0 Drapeau : États-Unis Victor Ortiz KO 4 (12), 2:59 17 sep. 2011 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 41–0 Drapeau : États-Unis Shane Mosley UD 12 1er mai 2010 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 40–0 Drapeau : Mexique Juan Manuel Márquez UD 12 19 sep. 2009 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 39–0 Drapeau : Royaume-Uni Ricky Hatton TKO 10 (12), 1:35 8 déc. 2007 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 38–0 Drapeau : États-Unis Oscar de la Hoya SD 12 5 mai 2007 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 37–0 Drapeau : Argentine Carlos Baldomir UD 12 4 nov. 2006 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 36–0 Drapeau : États-Unis Zab Judah UD 12 8 avr. 2006 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 35–0 Drapeau : États-Unis Sharmba Mitchell TKO 6 (12), 2:06 19 nov. 2005 Drapeau : États-Unis Portland
Victoire 34–0 Drapeau : Canada Arturo Gatti RTD 6 (12), 3:00 25 juin 2005 Drapeau : États-Unis Atlantic City
Victoire 33–0 Drapeau : Porto Rico Henry Bruseles TKO 8 (12), 2:55 22 jan. 2005 Drapeau : États-Unis Miami
Victoire 32–0 Drapeau : États-Unis DeMarcus Corley UD 12 22 mai 2004 Drapeau : États-Unis Atlantic City
Victoire 31–0 Drapeau : Afrique du Sud Phillip N’dou TKO 7 (12), 1:08 1er nov. 2003 Drapeau : États-Unis Grand Rapids
Victoire 30–0 Drapeau : République dominicaine Victoriano Sosa UD 12 19 avr. 2003 Drapeau : États-Unis Fresno
Victoire 29–0 Drapeau : Mexique José Luis Castillo UD 12 7 déc. 2002 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 28–0 Drapeau : Mexique José Luis Castillo UD 12 20 avr. 2002 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 27–0 Drapeau : Mexique Jesús Chávez RTD 9 (12), 3:00 10 nov. 2001 Drapeau : États-Unis San Francisco
Victoire 26–0 Drapeau : États-Unis Carlos Hernández UD 12 26 mai 2001 Drapeau : États-Unis Grand Rapids
Victoire 25–0 Drapeau : États-Unis Diego Corrales TKO 10 (12), 2:19 20 jan. 2001 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 24–0 Drapeau : États-Unis Emanuel Augustus TKO 9 (10), 1:06 21 oct. 2000 Drapeau : États-Unis Détroit
Victoire 23–0 Drapeau : Mexique Gregorio Vargas UD 12 18 mar. 2000 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 22–0 Drapeau : Porto Rico Carlos Gerena RTD 7 (12), 3:00 11 sep. 1999 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 21–0 Drapeau : Ouganda Justin Juuko KO 9 (12), 1:20 22 mai 1999 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 20–0 Drapeau : Argentine Carlos Rios UD 12 17 fév. 1999 Drapeau : États-Unis Grand Rapids
Victoire 19–0 Drapeau : États-Unis Angel Manfredy TKO 2 (12), 2:47 19 déc. 1998 Drapeau : États-Unis Miami
Victoire 18–0 Drapeau : États-Unis Genaro Hernández RTD 8 (12), 3:00 3 oct. 1998 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 17–0 Drapeau : Canada Tony Pep UD 10 14 juin 1998 Drapeau : États-Unis Atlantic City
Victoire 16–0 Drapeau : Argentine Gustavo Cuello UD 10 18 avr. 1998 Drapeau : États-Unis Los Angeles
Victoire 15–0 Drapeau : République dominicaine Miguel Melo TKO 3 (10), 2:30 23 mar. 1998 Drapeau : États-Unis Mashantucket
Victoire 14–0 Drapeau : États-Unis Sam Girard TKO 2 (10), 2:47 28 fév. 1998 Drapeau : États-Unis Atlantic City
Victoire 13–0 Drapeau : Porto Rico Hector Arroyo TKO 5 (10), 1:21 9 jan. 1998 Drapeau : États-Unis Biloxi
Victoire 12–0 Drapeau : États-Unis Angelo Nuñez TKO 3 (8), 2:42 20 nov. 1997 Drapeau : États-Unis Los Angeles
Victoire 11–0 Drapeau : Mexique Felipe Garcia KO 6 (8), 2:56 14 oct. 1997 Drapeau : États-Unis Boise
Victoire 10–0 Drapeau : États-Unis Louie Leija TKO 2 (10), 2:33 6 sep. 1997 Drapeau : États-Unis El Paso
Victoire 9–0 Drapeau : Mexique Jesús Chávez TKO 5 (6), 2:02 12 juil. 1997 Drapeau : États-Unis Biloxi
Victoire 8–0 Drapeau : États-Unis Larry O’Shields UD 6 14 juin 1997 Drapeau : États-Unis San Antonio
Victoire 7–0 Drapeau : États-Unis Tony Duran TKO 1 (6), 1:12 9 mai 1997 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 6–0 Drapeau : États-Unis Bobby Giepert KO 1 (6), 1:30 12 avr. 1997 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 5–0 Drapeau : États-Unis Kino Rodriguez TKO 1 (6), 1:44 12 mar. 1997 Drapeau : États-Unis Walker
Victoire 4–0 Drapeau : États-Unis Edgar Ayala TKO 2 (4), 1:39 1er fév. 1997 Drapeau : États-Unis Chula Vista
Victoire 3–0 Drapeau : États-Unis Jerry Cooper TKO 1 (4), 1:39 18 jan. 1997 Drapeau : États-Unis Las Vegas
Victoire 2–0 Drapeau : États-Unis Reggie Sanders UD 4 30 nov. 1996 Drapeau : États-Unis Albuquerque
Victoire 1–0 Drapeau : Mexique Roberto Apodaca TKO 2 (4), 0:37 11 oct. 1996 Drapeau : États-Unis Las Vegas

Floyd Mayweather est un boxeur au style très spectaculaire dans sa façon de boxer capable de prouesses techniques hors normes. Ses entrées sur le ring sont accompagnées quelquefois de mises en scène excentriques et de tenues vestimentaires originales. Sa façon de combattre est très riche techniquement, très calculée et agressive. Ses coups partent avec une grande vitesse fulgurante et sa précision les rendent très efficace. C’est ainsi qu’il met au tapis nombre de ses adversaires.

Ses attaques et contre-attaques sont portées au bon moment et avec grande précision. Il conclut ses combats le plus souvent par des crochets à mi-distance très puissants.

Il en est de même pour sa défense. Mayweather s’appuie principalement sur sa forte capacité à esquiver sur place et à se dérober par des pas de retrait et de côté ; préférant cette forme de défense à des blocages. Son excellente mobilité (« jeu de jambes) en fait une de ces forces. Du côté de ses qualités physiques, il fait preuve d’aptitudes exceptionnelles en termes de « souffle », de vivacité d’action et de frappe.

justin-bieber-with-floyd-mayweather-jr-620X400

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Floyd_Mayweather_Jr.

Zlatan Ibrahimovic , PSG et QSI (Quatar Sport Investments)

Zlatan Ibrahimović (prononcé [ˈslaː.tan ɪ.bra.ˈhiː.mɔ.vɪtʂ] en suédois, [ˈzla.tan i.bra.ˈxiː.mɔ.ʋitɕ] en serbo-croate) est un footballeur international suédois, né le 3 octobre 1981 à Malmö, qui évolue actuellement au poste d’attaquant au Paris Saint-Germain.

zlatan4

Il est considéré comme l’un des avants-centres les plus complets au monde. En transferts cumulés, il est le joueur de football le plus cher de l’histoire, avec un coût total de 141,6 millions d’euros. Zlatan Ibrahimović a la particularité d’avoir remporté le titre de champion dans quatre championnats différents : aux Pays-Bas avec l’Ajax Amsterdam, en Italie avec l’Inter de Milan et le Milan AC, en Espagne avec le FC Barcelone et en France avec leParis Saint-Germain. Avant l’affaire des matchs truqués du Calcio et les deux titres retirés à la Juventus de Turin, il avait remporté le championnat dans tous ses clubs depuis 2002, dont huit consécutivement, de 2004 à 2011. Il détient aussi de nombreux trophées individuels.

Par son charisme et ses provocations médiatiques, Zlatan Ibrahimović est une icône qui dépasse le cadre du sport. Sa biographie, Moi Zlatan, est un best-seller. En Suède, où un timbre à son effigie est prévu pour 2014, le livre s’est vendu à plus d’un demi-million d’exemplaires. Le prénom du joueur fait, depuis 2012, l’objet d’unnéologisme dans la culture populaire incarné par le verbe « zlataner ». Avec son physique imposant et son goût pour les arts martiaux, le personnage arrogant qu’il représente est souvent associé avec humour et dérision à celui de Chuck Norris.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Zlatan_Ibrahimović

Tous les ans, le magazine masculin GQ élit ses “Hommes de l’année”. Hommes politiques, sportifs, humoristes, acteurs, musiciens…

Zlatan-Ibrahimovic-GQ  Zlatan-Ibrahimovic-Homme-de-lannée

Zlatan ibrahimovic , star du PSG mais aussi au coeur des discordes, salaire , impôts; la relation du joueur avec le Quatar soulève alors un problème : pourquoi et comment le Quatar obtient de telles possibilités sur le territoire français, et dans quel but …

Le ministre du budget Jérôme Cahuzac a estimé indécent le salaire de Zlatan Ibrahimovic, nouvelle recrue du Paris Saint-Germain. Pourtant, d’après notre blogueur associé David Desgouilles, ce n’est pas demain que le gouvernement remettra en cause les conventions fiscales passées avec le Qatar et qui permettent au club (détenu par le Qatar) de payer les joueurs à des salaires aussi élevés.


(Ibrahimovic sous la tour Eiffel - ANTONIOL ANTOINE/SIPA)

(Ibrahimovic sous la tour Eiffel – ANTONIOL ANTOINE/SIPA)
Jérôme Cahuzac, interrogé à propos du salaire de Zlatan Ibrahimovic, recrue du Paris Saint-Germain, a eu les mots suivants : « Ces chiffres ne sont pas impressionnants, ils sont indécents. »

Le ministre du Budget n’ignore pourtant pas que, grâce à la nouvelle tranche d’impôt sur le revenu à 75%, l’Etat profitera largement du salaire de la nouvelle star parisienne. Mais, souvenez vous, Cahuzac n’était pas un grand partisan de cette tranche. Le soir où François Hollande l’avait annoncé sur TF1, il avait ramé comme un galérien sur France2 quelques minutes plus tard, semblant découvrir cette nouveauté programmatique devant l’étonnement amusé d’Yves Calvi et des autres protagonistes de l’émission.

Le problème, c’est que les impôts en question, ce n’est pas Zlatan Ibrahimovic qui va les payer. En homme d’affaires avisé, le buteur suédois a bien négocié. Et il a obtenu un salaire plus important que celui prévu au départ. En gros, c’est exactement comme si c’était son employeur qui payait ses impôts. Et son employeur, c’est le Paris SG ou plutôt son actionnaire le QSI (Qatar Sports Investments). Or, comme nous l’avions expliqué en janvier dernier, le Qatar bénéficie en France d’une convention fiscale fort enviable, renégociée en 2008 sous l’égide de la majorité précédente. Avec de telles largesses de la part de notre pays, les Qataris peuvent se permettre de payer les impôts d’une starlette et de financer ainsi leur « softpower »
.
A indécence, indécence et demie ! Cahuzac a t-il l’intention de remettre en cause les avantages fiscaux indécents dont bénéficient les citoyens qataris en France ?

Zlatan_Ibrahimović_unveiling    psg-qatar
cette question impliquera un article futur concernant la place du Quatar sur l’exagone.

Le Ballon d’or 2013

Le Ballon d’or est une récompense attribuée au meilleur joueur de football de l’année.

7767017780_le-ballon-d-or

Créé en 1956 par le magazine France Football, ce titre était, à l’origine, attribué au meilleur joueur disposant d’une nationalité européenne évoluant dans un championnat européen. De 1995 à 2006, le Ballon d’or a été attribué au meilleur joueur évoluant dans un championnat européen sans distinction de nationalité. Depuis 2007, il récompense le meilleur joueur au monde, c’est-à-dire sans distinction de championnat ni de nationalité.

Appelé « Ballon d’or France Football » à sa création, le trophée est alors attribué par un jury international composé de journalistes spécialisés. En juillet 2010, il fusionne avec le titre de Meilleur footballeur de l’année FIFA pour devenir le « FIFA Ballon d’or », attribué par des capitaines de sélections nationales, des sélectionneurs et des journalistes.

Le dernier vainqueur du titre est Lionel Messi, vainqueur du trophée en 200920102011 et 2012. Avec ses quatre trophées, il est le joueur le plus titré depuis la création du Ballon d’or.

7756663136_lionel-messi-ballon-d-or

BALLON D’OR 2013: RIBERY, MESSI OU RONALDO
Ibrahimovic, Cavani et Falcao nommés dans la catégorie attaquants de l’année
Ibrahimovic nommé pour le Prix Puskas (plus beau but de l’année)

Ribéry, Messi et Ronaldo sont les trois finaliste de l’élection du ballon d’or qui aura lieu le 13 Janvier 2014.

1116621-17648934-640-360

Location de smartphone , un nouveau concept .

Aujourd’hui l’opérateur à succès Free nous propose encore une fois de casser les protocoles et innove en nous proposant la location de smartphones. Les prix des derniers téléphones en vogues restent assez élevé sur le marcher , la nouvelle méthode de Free nous permettrait donc par le biais d’une location de bénéficier d’une réduction de 40% sur les prix conventionnels. Pour plus d’explication voici un article qui explique cette démarche :

Best-smart-phones

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/12/17/97002-20131217FILWWW00275-free-lance-une-offre-de-leasing-imbattable.php

Après avoir proposé la 4G au prix de la 3G dans ses forfaits, bousculant une nouvelle fois le marché de la téléphone mobile en France, Free annonce ce matin la « démocratisation de l’accès aux smartphones haut de gamme » : les nouveaux abonnés au forfait Free (19,99€/mois ou 15,99€/mois pour les abonnés Freebox) « bénéficient dès aujourd’hui d’une offre imbattable », qualifie la filiale d’Iliad dans un communiqué, précisant que Free devient ainsi « le 1er opérateur de réseau mobile à proposer la location de smartphones ».

Free propose l’iPhone 5S 40% moins cher.

En clair, plutôt que d’acheter un téléphone et de le subventionner, Free choisit de les louer. Free propose trois modèles à la location – le Samsung Galaxy S4, l’Apple iPhone 5S et le Samsung Galaxy Note 3 — pour 12 euros par mois, auxquels s’ajoute un versement initial allant de 49 à 129 euros. Il faudra par exemple payer au départ 99 euros pour un iPhone 5S. Ainsi, pour bénéficier d’un Iphone 5S, on aura au final déboursé 387 euros, soit 40% de moins que sur le marché.
iphone_5s_gold_silver_gray_vertical
Le prix du Forfait Free et la mensualité de location du mobile sont distingués sur la facture. Par ailleurs, le forfait Free reste sans engagement. Le client devra renvoyer son téléphone au bout de 24 mois et pourra profiter dès lors d’un nouveau smatphone en location. L’offre sera disponible « avant la fin de l’année » pour les abonnés actuels de Free, précise le groupe.

Une offre évidement tombé à pic pour les fêtes de fin d’années.

Stade des Lumières – Le parc de l’olympique lyonnais

Un nouveau projet de stade voit le jour à Lyon, plus précisément à Décine-Charpieu, un complexe sportif incluant hôtels, bureaux à l’initiative de l’OL groupe. Afin de mieux renseigner les lyonnais sur ce sujet qui est un investissement colossale de plusieurs centaines de millions d’euros, quelques informations :
Le-Stade-des-Lumieres-enfin-lance
http://www.olweb.fr/fr/club/grand-stade-167.html
Véritable lieu de vie au cœur d’un complexe ouvert 365 jours par an et réunissant également le centre d’entraînement de l’équipe professionnelle, deux hôtels, un centre de loisirs, un centre de remise en forme et de l’immobilier de bureaux, le Grand Stade sera le premier stade français financé par le privé.

En première page du site de l’olympique lyonnais on trouve le paragraphe de présentation ci-dessus qui nous indique le fait que le stade des lumières sera le premier stade financé par le privé, c’est à dire possédant des investisseurs privés, contrairement au stade de Gerland qui appartient à la ville de Lyon. Après quelques recherches on peut constater que des ressources publics seront sollicités par exemple pour l’aménagement d’accès : Est-il normal que les impôts des contribuables paie pour un stade dont les bénéfices reviendront uniquement à des investisseurs privés?

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stade_des_Lumières#Estimation_des_co.C3.BBts
Le complexe.
D’une capacité de 58 000 places et conservant la possibilité d’être couvert après sa construction initiale, le Stade des Lumières sera équipé d’un toit photovoltaïque et d’un système de récupération des eaux de pluie pour l’arrosage de la pelouse et les sanitaires. Il serait situé dans un complexe qui accueillerait le centre d’entraînement de l’équipe professionnelle, les bureaux du siège d’OL Groupe (3 000 m²), une boutique OL Store et 7 000 places de stationnement. Il comporterait également plusieurs équipements de loisirs et de divertissement, soit deux hôtels (150 chambres chacun), un centre de loisirs (40 000 m²) et une clinique sportive. Des immeubles de bureaux seraient également construits (8 000 m²).
9c7c5ede-b760-11e0-a7e5-f2a28b04ba8c
Estimation des coûts.
Le coût global annoncé pour le projet est d’environ 640 millions d’euros pour la globalité des 50 hectares, dont 450 millions pour l’enceinte elle-même et 180 à 190 millions d’euros pour les aménagements d’accès. Cet investissement est supporté par l’Olympique lyonnais et plusieurs investisseurs privés et publics, notamment pour les aménagements d’accès. La construction de ces aménagements est d’ailleurs controversée : considérées comme d’utilité publique, ces infrastructures seront financées par les impôts des contribuables, alors que les bénéfices engendrés par la construction du Grand Stade reviendront à des fonds privés.
Le 31 mai 2013, le Conseil général du Rhône retire à l’unanimité deux délibérations, votées en septembre et décembre 2012, portant sur une garantie financière de 40 millions d’euros concernant le stade des Lumières.
Toutefois, l’OL Groupe, qui doit faire face à de graves difficultés financières, a mis du temps à boucler le montage financier des 405 millions d’euros d’investissement qui lui reviennent sur le projet. Le 27 juillet 2013, le plan financier finalement annoncé est le suivant : un financement en fonds propres de l’ordre de 135 M€, un financement obligataire de 112 M€ (deux contrats de financement obligataire avec le groupe Vinci, 80 M€, et la Caisse des dépôts et consignations, 32 M€), un total de dettes bancaires et location financière de 144,5 M€ ainsi que des revenus garantis pendant la phase de construction pour environ 13,5 M€, soit un total d’environ 405 M€.

Ce stade appelé aussi OL Land, deviens un enjeu national, un soutiens politique est apporté pour sa construction, mais malgré cela il reste encore aujourd’hui une forme d’opposition de la population à la construction de celui-ci

– Opposition
Une dizaine d’associations et de conseils municipaux sont opposés à l’implantation du projet « OL Land » sur la commune de Décines. Des habitants de Décines et du Grand Lyon se mobilisent contre le projet perçu comme injuste. Ils contestent celui-ci pour des raisons environnementales, de bien être, de qualité de vie et d’illégitimité de l’utilisation de fonds publics pour servir des intérêts privés.Pour l’association Carton Rouge : « accepter « OL Land » c’est à chaque rencontre voir des colonnes de cars de CRS, entendre le bruit des grenades et respirer des gaz lacrymogènes, supporter le stationnement sauvage et anarchique devant chez soi, être bloqué dans des embouteillages en début et fin de rencontres, assister à des batailles rangées entre supporters, ne plus pouvoir recevoir d’amis, sentir l’urine de shootés à la bière sur ses clôtures, etc. », alors qu’elle avait publié un communiqué, à l’origine du projet, disant n’être « pas contre la construction d’un grand stade [ailleurs] dans la région lyonnaise ».

Heureusement pour les partisans du stade des lumières , malgré les oppositions il verra le jour. Pierre Moscovici, a donné le coup d’envoi des travaux du stade des Lumières fin juillet. Soutenant Jean-Michel Aulas et Gérard Collomb, il a salué l’avènement d’un “football durable” dans lequel les clubs financent et possèdent leur stade. Enfin, l’Olympique lyonnais aura bientôt le sien.

rad62AD4

Le nouvel an c’est Où?

Aujourd’hui le 15 Décembre 2013, sais-tu où tu seras pour fêter le nouvel an? Certains ont déjà tout prévu, pour ceux qui n’ont pas encore pris le temps de s’en préoccuper par faute de temps ou d’une masse de devoirs ;D
J’ai peut-être des propositions :

Amsterdam, Berlin ,Barcelone, Paris ,Londres ?

http://blog-fr.hostelbookers.com/idee-voyage/nouvel-an-reveillon-amsterdam-berlin-barcelone/

– Amsterdam

images

Si votre truc c’est faire la fête entre amis jusqu’au bout de la nuit, alors ne cherchez pas plus loin qu’Amsterdam. C’est la destination festive par excellence quelle que soit la période de l’année, mais bien sûr à l’occasion du Nouvel An l’ambiance est tout simplement folle.
Si vous voulez rester en plein air et vous mêler à la foule, l’un des meilleurs endroits est la place Nieuwmarkt, envahie de gens qui boivent un coup pour se réchauffer sur fond de musique et de pétards. Un spectacle qui vaut indéniablement le coup d’œil !
105966
Du côté de Museumplein, plusieurs groupes et DJs se succéderont pour chauffer l’ambiance. C’est idéal pour une première partie de soirée, car tout se passe sur la place en plein air et tout est gratuit. Il vous suffit d’apporter vos boissons et vous êtes sûrs de passer un bon moment! Sur la place Dam, des tentes sont également dressées et des spectacles sont organisés pour divertir les nombreux touristes.
A minuit, des feux d’artifice spectaculaires sont tirés un peu partout, donnant un air magique à la capitale. Les meilleurs endroits pour les admirer sont Leidseplein, la Place Dam, Nieuwmarkt et Rembrandtplein, mais il est conseillé de s’y rendre bien en avance pour avoir une bonne place.
Pour ceux qui préfèrent rester au chaud, rien n’empêche de commencer la soirée dans un resto sympa avant d’aller boire quelques verres dans un bar. Au cœur du Quartier Rouge, Blauw aan de Wal est un restaurant au cadre calme et agréable (contrairement à ce que vous pourriez penser !) qui sert une délicieuse cuisine méditerranéenne. Un peu cher, mais ça vaut définitivement le coup !
Chez Georges est un autre établissement cosy qui sert une cuisine belge tout simplement succulente. Idéal pour un début de soirée tranquille, grâce au service attentif et au cadre intime. Des menus 5 ou 7 plats sont proposés, et les plats sont plus fantastiques les uns que les autres. Mais assurez-vous de réserver bien à l’avance car c’est un petit établissement et les places sont chères !
Si une fois rassasié, vous décidez de vous mettre à la recherche d’un bar agréable pour continuer la soirée, c’est peut-être l’occasion de vous aventurer dans l’un des fameux cafés bruns de la capitale. A la limite du Quartier Rouge, ‘t Loosje est un vieux café brun traditionnel avec beaucoup de caractère à deux pas de la place Nieuwmarkt. Fréquenté essentiellement par des gens du coin et des étudiants, c’est l’endroit parfait pour découvrir un visage plus authentique d’Amsterdam en sirotant une des nombreuses bières proposées.
Toujours dans le quartier de Nieuwmarkt, mais dans un tout autre genre, le Lime Bar est un bar lounge où vous pourrez siroter de délicieux cocktails en écoutant de la bonne musique et qui réussi le tour de main d’être à la fois dans le coup et sans prétention.
Si vous êtes plutôt boîte, vous aurez l’embarras du choix à Amsterdam. Au Paradiso se déroulera une sorte de bal masqué moderne, avec la collaboration du groupe Burlesque Freakout… Vous serez transporté dans le Las Vegas du milieu des années 50, avec pour commencer un bal révélateur en 3D (les lunettes 3D sont comprises !) accompagné des meilleurs DJs. N’oubliez pas votre masque et profitez à fond des dernières heures de 2013 !
Envie de quelque chose d’encore plus extravagant ? Allez au cirque ! Pour le Réveillon, P60 dans Amstelveen se transforme en un cirque noir et rouge avec des numéros spéciaux, un invité surprise, un bar et bien sûr le meilleur de la musique des années 70 à nos jours. Vous pouvez donc vous attendre à écouter à la fois Michael Jackson, Prince, James Brown et Nirvana ou Prodigy. Si cela vous tente il ne vous reste plus qu’à mettre votre déguisement de cirque et c’est parti !
Ces deux fêtes figurent parmi les plus importantes prévues pour le Nouvel An, mais bien sûr presque toutes les autres discothèques prevoient une soirée spéciale à cette occasion où vous passerez certainement un très bon moment. Citons notamment Maloe Melo, Bitterzoet, Boom Chicago, Melkweg… vous avez l’embarras du choix !
shutterstock_118063456

– Berlin
Germany Wall Anniversary
La soirée du Nouvel An, ou Silvester, est prise très au sérieux à Berlin. Tous les ans, la Porte de Brandebourg accueille une incroyable fête qui n’a rien à envier à celles organisées par des villes comme Londres ou New York… Plus d’un million de personnes s’y rassemblent chaque année ! Musique, danse et feux d’artifices sont au programme, et vous pouvez vous préparer à faire la fête jusqu’à l’aube.
De nombreuses scènes sont installées, ainsi que des pistes de danse et des tentes avec musique live, spectacles et DJs internationaux. Shows laser et lumières et spécialités des quatre coins du monde sont aussi au programme, et surtout vous pourrez en profiter gratuitement. La plus grande scène se trouve sur la place Pariser Platz, avec la Porte de Brandebourg en toile de fond, tandis que derrière la Porte de Brandebourg commence la « Party Mile », où pistes de danse, scènes et bars se succèdent sur plusieurs kilomètres le long du boulevard Straße des 17. Juni, jusqu’à la colonne de la Victoire.
Les concerts commencent dès 18h30, et comme cet évènement accueille, on vous l’a dit, plus d’un million de visiteurs chaque année, inutile de vous recommander d’y aller tôt. Le compte à rebours et les fabuleux feux d’artifice qui lui succède constituent indéniablement un moment fort de la soirée, mais la fête ne s’arrête pas là et les célébrations ne s’achèvent pas avant le petit matin.
Bon à savoir : les règles de sécurité sont strictes ! Pas de pétards, pas de verre ou de bouteille, pas d’objets tranchants etc… Bien sûr vous pouvez acheter de quoi boire à l’intérieur et ces mesures vous permettront d’échapper aux pétards, qui sont très populaires parmi les berlinois et sont maniés avec plus ou moins de dextérité, ce qui est plutôt effrayant quand on n’a pas l’habitude. Et bien sûr il fait très froid, alors inutile de vous recommander de bien vous couvrir !
Si vous préférez passer le réveillon au chaud, vous avez le choix entre d’innombrables bars, clubs et restaurants (pour les clubs, lire notre article sur les Meilleures Boites de Nuit de Berlin). Par exemple vous pouvez commencer la soirée au Prater, un restaurant qui sert de la cuisine régionale en portion généreuses. Le décor rustique est celui d’un hall à bière allemand traditionnel, et l’atmosphère chaleureuse et cosy est idéal pour commencer la soirée.
Si vous cherchez quelque chose de plus sophistiqué, pourquoi ne pas dîner au Margaux ? Fréquenté par les politiciens et autres acteurs berlinois, cet endroit au cadre élégant est une institution de la capitale. Sols en marbre noir, miroirs antiques et sofas confortables créent une ambiance raffinée et intime et vous pourrez y savourer une délicieuse cuisine française revisitée. Petit plus, cet établissement se trouve à deux pas de la Porte de Brandebourg, ce qui vous place en plein cœur de l’action.
Niveau clubs, vous pouvez essayer l’Adagio, une grande boîte de nuit au magnifique décor qui se trouve dans la zone de Potsdamer Platz. Chic et glamour, le décor d’époque sert régulièrement de cadre à d’incroyables soirées à thèmes et vous pouvez être sûr qu’ils vous concocteront quelque chose d’exubérant pour accueillir dignement l’année 2012… La programmation musicale est d’excellente qualité et cet endroit est le point de rendez-vous de tous les oiseaux de nuit et fêtards de la capitale.
Le 40 seconds est un autre endroit idéal pour fêter le réveillon. Situé dans un immeuble, vous profiterez d’incroyables vues sur la ville et les feux d’artifice de ses balcons. Le décor est minimaliste et futuriste, avec murs blancs et éclairage tamisé. Spacieux, vous y trouverez trois salons pour siroter un verre avant de vous lâcher sur la piste de danse et les infatigables pourront profiter d’un magnifique lever de soleil par les larges baies vitrées.

– Barcelone
barcelona-1
La deuxième ville d’Espagne est une ville fière de son identité culturelle et de son bouillonnement artistique. Mais c’est aussi la ville festive par excellence, qui possède une vie nocturne intense.
Les espagnols préfèrent se retrouver dehors pour fêter la nouvelle année, pour boire du cava et manger les traditionnels douze grains de raisin au rythme des douze coups de minuit. Ces rassemblements ont lieu essentiellement sur Las Ramblas, la principale artère reliant le centre ville à la plage.
La meilleure solution est donc de réserver un restau sur le port ou en ville (il n’y a pas forcément de menus spécial réveillon comme chez nous), et de terminer son repas vers 23 heures pour profiter de l’incroyable ambiance qui règne dehors jusqu’à minuit et plus tard. Vous pourrez aussi assister au feu d’artifice qui est tiré sur le port ou sur la Plaça de Catalunya, en haut des Ramblas.
Traditionnellement, c’est la Torre Agbar, dans le quartier de “Glòries”, qui sert de repère pour le compte à rebours. Après avoir annoncé le décompte en s’illuminant progressivement (los cuartos), il s’allume à chaque coup de minuit (et vous êtes sensé manger un raisin à chaque coup) avant d’afficher un message de bonne année. Petit truc : ne tombez pas dans le panneau et attendez bien le premier coup de minuit avant de commencer à manger vos grains de raisin. En effet, même les espagnols se trompent parfois et commencent au moment des cuartos ! N’oubliez pas non plus de faire un vœu avant de commencer, il se réalisera si vous arrivez à manger les douze grains de raisin dans les temps…
new-year-barcelona1
Côté restaurants, nous pouvons vous recommander Negro/Rojo un restaurant dont le concept et d’offrir deux ambiances différentes et complètement séparées. En haut, Negro propose une cuisine internationale dans une ambiance moderne et se transforme en club passé une certaine heure, avec musique et Dj jusqu’à 2h du matin. En bas, Rojo est une taverne japonaise où l’ambiance est plus jeune et conviviale. Ici, on partage des tables et on en profite pour engager la conversation avec son voisin en dégustant des plats japonais.
Autre option, le restaurant Fondo do Mar est un établissement réputé qui propose une cuisine de qualité et offre un service impeccable. Son chef reconnu et la qualité des produits utilisés en font un endroit de choix pour passer un début de soirée entre amis ou en tête à tête.
Si vous le souhaitez, il y a aussi de nombreux endroits pour sortir dans des quartiers comme Montjuïc, Exeimple ou Plaça Reial, et si vous aimez danser vous trouverez sans problème votre bonheur, quel que soit votre style de musique . La plupart des bars, clubs ou même salles de concert (en gros tous les endroits pouvant accueillir des gens en masse !) organisent des soirées spéciales à l’occasion.
Si vous cherchez des suggestions de clubs pour faire la fête pour le Nouvel An, vous en trouverez plusieurs dans notre article sur les endroits où faire la fête en Espagne !
En tout cas, sachez qu’à Barcelone la fête bat son plein toute la nuit et que beaucoup de gens sont encore là pour assister au premier lever de soleil de l’année. Et puis quelle meilleure façon de commencer l’année qu’avec des churros et un onctueux chocolat chaud ?

http://blog-fr.hostelbookers.com/idee-voyage/nouvel-an-reveillon-paris-londres/

– Paris
images-1
Dans la Ville Lumière, la soirée du Nouvel An est l’une des plus animée de l’année. Pas étonnant, car de nombreux touristes choisissent de s’y rendre à cette occasion, et le soir du 31 décembre il y a foule dans les rues parisiennes. Il n’y a pas de feu d’artifice organisé à Paris, mais les gens se rassemblent sur les Champs Elysées, le Champ de Mars ou le Trocadéro pour admirer le spectacle de lumières sur la Tour Eiffel.
Cela dit, si vous voulez éviter la foule et les clichés, il est plus sage d’éviter ces endroits et de sortir dans d’autres quartiers. Quelque soit votre choix, vous n’aurez vraisemblablement pas de mal à trouver votre bonheur, à condition d’être prêt à y mettre le prix. En effet la plupart des établissements proposent des soirées ou des menus à cette occasion, mais souvent ce n’est pas franchement donné (voir hors de prix) ! Cependant, certains endroits proposent des formules open bar ou plusieurs boissons avec le prix de l’entrée, alors cela vaut le coup de comparer. Bien sûr, l’idéal est de réserver vos billets à l’avance, surtout pour les soirées des boites et bars connus, afin d’éviter une mauvaise surprise.
nouvel-an-paris
Peut-être avez-vous prévu de vous offrir un bon restaurant pour l’occasion ? Alors nous pouvons vous recommander quelques établissements offrant un petit quelque chose en plus pour rendre votre soirée inoubliable. Par exemple, pourquoi ne pas choisir un restaurant avec un panorama à couper le souffle, comme le restaurant les Ombres, installé au 5ème étage du Musée du Quai Branly et qui offre une vue à couper le souffle sur la Seine et la Tour Eiffel ? Le décor et la cuisine s’accordent avec le thème du Musée, et la carte se veut une porte ouverte sur le monde qui vous fait découvrir d’autres saveurs.
Autre endroit original, le Batofar, célèbre salle de concert, propose aussi un restaurant à bord de sa péniche amarrée Port de la Gare dans le 13ème. Dans un décor moderne, vous pourrez déguster une cuisine du terroir aux saveurs inventives tout en regardant le chef s’affairer dans la cuisine ouverte sur la salle.
Si vous préférez juste sortir boire un verre pour commencer la soirée, vous n’aurez que l’embarras du choix. Citons par exemple le Baxo, un bar lounge restaurant à deux pas du Canal Saint Martin qui propose une cuisine raffinée mais est surtout connu pour la qualité de sa programmation musicale. Dans un décor minimaliste, vous pourrez écouter tous les styles de musique, du jazz à la house en passant par l’électro et le funk, mixés par les DJs de renom invités pour la soirée. Idéal pour s’échauffer en première partie de soirée !
Autre bar sympa, le Wake Up est un sympathique bar restaurant qui se trouve entre Bastille et le Marais et vous propose pas moins de 30 cocktails. La caipirinha mythique est élaborée à partir de véritable cachaça brésilienne et se marie très bien avec le fond musical éclectique aux accents de Brésil.
Une fois que vous êtes prêts à passer aux choses sérieuses, il ne vous reste plus qu’a choisir entre les innombrables soirées organisées par les différents clubs parisiens. Par exemple le Bateau Concorde Atlantique, amarré aux pieds de l’Assemblée Nationale et du Musée d’Orsay, vous accueille dans un cadre prestigieux et est organisée sur trois niveaux. Il y a un service de restaurant pour ceux qui souhaitent passer toute la soirée au même endroit et surtout vous profiterez d’une magnifique vue de l’immense terrasse.
Installé dans le Palais des Congrès, le Palais Maillot est un night-club tendance au décor baroque et extravagant. Avec sa grande terrasse couverte et chauffée et sa clientèle hype, c’est l’endroit idéal pour passer une soirée chic, et vous êtes sûrs de profiter d’une programmation musicale d’envergure internationale.
Et bien sûr le Queen, la célèbre boite des Champs Elysées peut être une bonne option si vous souhaitez voir par vous-même l’animation qui règne sur la plus belle avenue du monde le soir du Nouvel An. Dans cette institution parisienne l’ambiance est garantie, mais pour plus de détails sur la programmation, rendez-vous sur le site internet.
Question pratique, sachez que les transports en commun seront gratuits du 31 décembre à 17h au 1er janvier midi. Tout le réseau fonctionnera jusqu’à 2h15 et certains métros, bus, trains et RER fonctionneront toute la nuit.

– Londres
Nouvel-An-Londres-les-feux-dartifices
Londres est envahie par les touristes lors des fêtes de fin d’année, et ce n’est pas sans raison. Avec ses magnifiques décorations, ses patinoires qui fleurissent un peu partout et ses animations en tout genre, vous êtes sûrs de ne pas vous ennuyer.
Là encore, ce ne sont pas les pubs, bars, restaurants et clubs qui manquent et vous ne saurez plus où donner de la tête. Pour vous aider à faire un choix, vous trouverez plus loin quelques idées d’endroits pour fêter le Réveillon.
Pour commencer la soirée du bon pied, rien de tel qu’un délicieux dîner en bonne compagnie. Pour ajouter une petite touche glamour, vous pouvez essayer le Pigalle Club, qui se trouve à deux pas de Piccadilly Circus. La salle se trouve au sous-sol et vous pourrez y savourer un bon repas tout en profitant du spectacle dans un cadre cosy et rétro. Les artistes qui s’y produisent sont généralement très bons, et il ne fait pas de doute qu’ils vous concocteront quelque chose de spécial pour fêter dignement la fin de l’année.
Si vous voulez faire d’une pierre deux coups et dîner dans un endroit d’où vous pourrez admirer les feux d’artifice en toute tranquillité, vous avez le choix entre plusieurs endroits.
Par exemple le Pont de la Tour est un restaurant proposant de la cuisine française dans un cadre luxueux qui bénéficie d’un emplacement fantastique directement au bord de la Tamise. Ici vous pourrez choisir parmi un menu faisant la part belle aux poissons et fruits de mer et savourer votre plat sur fond de piano live tout en profitant des belles vues sur Tower Bridge et la rivière.
image_1_1352805634Zensai, dans le quartier rock de Camden, est une autre bonne adresse pour manger un morceau. Ici on vous propose une délicieuse cuisine asiatique et surtout vous pourrez aussi siroter un délicieux cocktail dans la partie bar où un dance floor est même prévu pour que vous commenciez à vous échauffer !
Pour continuer la soirée, vous aurez l’embarras du choix et il ne tient qu’à vous d’opter pour une soirée dans une institution telle que le Ministry of Sound, où l’ambiance est garantie. Avec ses quatre bars et ses trois immenses dance floor avec des styles de musique différents, les clubbers seront aux anges !
118707
Dans un autre genre, le Peacock Bar organise une grande soirée Stars d’Hollywood pour fêter le Réveillon, avec au programme burlesque, cabaret, DJ et musique jusqu’au petit matin. Pour l’occasion le bar et toute l’équipe adopte le style années 30, 40 et 50 à Hollywood, et vous êtes invités à en faire autant (shots de sambucca et tequila pour récompenser ceux qui jouent le jeu, voila qui devrait vous motiver !).
Dès 20h, les artistes se succèdent, avec des sets de Dj pour vous faire patienter entre deux, avant que DaveDiskoJuice prenne la relève aux platines. Au programme également : session de speed dating, cours pour vous apprendre à faire des cocktails… et vous pouvez aussi manger sur place !
Si ce n’est pas particulièrement original, les magnifiques feux d’artifice qui sont tirés le long de la Tamise sont incontestablement un point fort de la soirée. Cela dit, sachez que les zones aménagées spécialement à cette occasion ont une capacité limitée, et que si vous ne vous y rendez pas très en avance, il y a de grandes chances pour que vous ne parveniez pas à y accéder. Retrouvez le plan des zones ici.
Les transports sont gratuits pendant une partie de la nuit, mais une partie des stations sont fermées, notamment du côté de Westminster et le long de la Tamise, en raison des feux d’artifice. Le plus sûr est de vous rendre sur le site de transport de Londres, pour obtenir toutes les informations à jour.

J’espère que ces renseignements pourront vous donner quelques idées 😉

Xbox ou Playstation ? ;D

xbox-one-vs-ps4-580-75

http://www.01net.com/editorial/610204/playstation-4-et-xbox-one-petite-guerre-des-chiffres/

PlayStation 4 et Xbox One : petite guerre des chiffres
Sorties depuis environ un mois, les deux consoles de nouvelle génération se livrent une bataille de chiffres, sur les ventes et tout ce qui peut tenir dans un fichier Excel. On en oublierait presque les jeux…

Depuis la mi-novembre, la bataille des consoles de nouvelle génération est ouverte. Sony a tiré le premier aux Etats-Unis en lançant sa PlayStation 4 le 15 novembre. Une semaine plus tard, la Xbox One débarquait simultanément en Amérique du Nord et en Europe. La console de Sony s’offrant une semaine supplémentaire de répit avant de partir à la conquête du Vieux continent.
Les premières 24 heures

Des sorties quasi concomitantes, soit une première dans l’histoire du jeu vidéo, qui explique en grande partie la guerre de chiffres que se livrent les deux géants. Sony a logiquement été le premier à annoncer avoir passé le cap du million de consoles vendues au bout de 24h, aux Etats-Unis seulement.
Microsoft s’est fait le même plaisir dans le même délai mais des deux côtés de l’Atlantique. Autrement dit, le même nombre de consoles mais sur un territoire un peu plus large. Ce qui, de facto, semblait donner raison à tous les pronostics et à toutes les analyses qui voulaient que la PS4 ait les faveurs des joueurs.

PS4 vs Xbox One composite

Bataille de chiffres et de zones géographiques:
Depuis, Sony a annoncé, le 3 décembre dernier, avoir « largement » franchi un nouveau cap avec 2,1 millions de PlayStation 4 vendues dans le monde, soit en Europe, Australie, Asie -hors Japon- et Amérique latine pour un total de 32 pays au total. Plus de la moitié des consoles du géant nippon ont trouvé preneur en Amérique du nord. Sony indique aussi que 700 000 unités ont été vendues en Europe et « Australasia » le jour du lancement.
Un peu en reste du coup, Microsoft a contre-attaqué hier en révélant avoir écoulé plus de deux millions de Xbox One au niveau mondial, précisant toutefois être présent dans seulement « 13 pays », en l’espace de 18 jours. Soit une « moyenne de 111 111 consoles par jour », clame le fabricant américain.

Les deux sœurs ennemies ont encore à faire leurs premiers pas sur le marché japonais qui devrait traditionnellement réserver un bon accueil à la PlayStation 4.
Des jeux, des vidéos, des chiffres.
Mais les chiffres de vente ne sont pas les seuls que Microsoft et Sony s’envoient au visage pour démontrer que leur console est la plus populaire. Ainsi, en début de semaine, le fabricant japonais provoquait une avalanche de chiffres. 800 000 parties diffusées en direct depuis le bouton Share, soit 20 millions de minutes de jeux, le tout pour plus de 7,1 millions de spectateurs. Au-delà du succès, cela prouve sans doute que les joueurs sur PlayStation 4 sont courageux, car il faut vraiment en vouloir pour regarder certaines de ces vidéos…

Quoi qu’il en soit, Microsoft ne pouvait rester sans réagir. C’est donc à un tapis de chiffres, comme d’autres lâchent des tapis de bombes, que nous avons eu droit. 83 millions d’heures – c’est beaucoup – passées à jouer, regarder la TV, utiliser les applications disponibles sur la Xbox One. Un chiffre qui devient un peu fourre-tout et ne veut finalement plus dire grand chose, mais qui illustre bien également le positionnement que Microsoft veut pour sa Xbox One, mi console, mi hub TV multimédia.
D’ailleurs, le géant de Redmond en rajoute une couche, par le biais de Yusuf Mehdi, son vice-président stratégie et marketing, en indiquant avoir enregistré un million de transactions payantes sur Xbox Live. Ces transactions comptabilisent aussi bien l’achat de jeux que de vidéos.
Pour autant, pour rassurer sur le fait que la Xbox One est avant tout une console, Microsoft annonçait que 39 millions de succès ont été débloqués pour un total de 595 millions de points Gamerscore. Ca en fait des virages à la corde et des assassinats aquatico-aériens.

Donnez votre avis sur la console du moment ;D
Sans oublier que ces jeux sont addictif, et que ce ne sont QUE des jeux 🙂

Aujourd’hui de nombreux jeune semble écarté du système, pourquoi?

dilemme_adapt_0
De nos jours il y a pour faire court la jeunesse étudiante, ceux qui ce sont lancé plus rapidement dans la vie professionnelle, et ceux qui sont ou plutôt ont été écarté voir exclus du système : c’est à dire, arrêt de la scolarité, sans formation, avec peu de chances de trouver un emploi…

Pour ne pas faciliter la chose, en tant de crise c’est d’abord cette catégorie de jeunes qui sera le plus touché, comment débuter une vie active sans même une base de formation…

orientation4

Ci-dessous Tiré du site http://www.lefigaro.fr/emploi/2013/09/25/09005-20130925ARTFIG00514-la-france-a-cree-une-machine-a-trier-entre-les-jeunes-diplomes-et-les-autres.php

«La France a créé une machine à trier entre les jeunes diplômés et les autres»
Le Figaro – 1,9 millions de jeunes ont décroché. Ils ne suivent pas d’étude. Ils ne se forment pas. Ils n’ont pas d’emploi. Pourquoi la France n’arrive-t-elle pas à donner un avenir aux jeunes sans diplôme?
Andre Zylberberg – Ces jeunes qu’on appelle les décrocheurs sont sans diplôme et sans qualification. Ils multiplient au mieux des emplois très précaires entre deux périodes de chômage. Ils n’arrivent pas à s’insérer dans le monde du travail contrairement aux jeunes titulaires d’un diplôme même modeste. En regard de leur productivité, le coût du travail est trop élevé en France pour le type d’emploi qu’ils sont susceptibles d’occuper. L’hexagone est le deuxième pays en Europe pour le coût du travail non qualifié. Un seul pays le devance, le Luxembourg. La crise n’est pas responsable de leur situation. La France a créé une machine à trier entre les jeunes diplômés et les autres.

Ici nous voyons donc que les raisons de cette diversité dans la jeunesse serait une faute du gouvernement? En tant qu’étudiant j’ai pu à plusieurs reprise me rendre compte que les moyens à notre disposition d’aide de recherche pour l’emploi comme les intérims, le pôle emploi, les missions locales et autres…semblent tous débordés. Du point de vue de certains amis il paraitrait être presque impossible pour un jeune sans formation de trouver de nos jours un emploi stable avec une rémunération correcte sur une longue durée, ce qui explique donc leurs changements fréquents de statut de salarié à chômeur l’espoir et la motivation de réussir en France s’estompe et nous perdons alors nos vues sur le futur.

Interview d’Andre Zylberberg, directeur de recherche au CNRS:
Le gouvernement a mis en place les contrats d’avenir qui vise les jeunes peu ou pas qualifiés. Est-ce efficace?
C’est a priori une bonne idée. Mais cette mesure ne peut pas marcher car il faudrait d’abord former ces jeunes qui sont très éloignés de l’emploi. Il faut leur apprendre des compétences de base, parfois lire, écrire, savoir répondre au téléphone, avoir une attitude pro-sociale vis à vis des personnes qui les entourent. L’échec est tel que certaines collectivités locales ont dû se séparer de jeunes en contrat d’avenir. Il est question d’ouvrir ces contrats d’avenir à des jeunes diplômés. Cela ne sert à rien. Toutes les études montrent que financer des emplois aidés dans le secteur public sans former les gens coûte très cher et ne les aide pas à retourner vers des emplois «réguliers». Cela permet seulement au gouvernement en place de faire baisser, à court terme, les statistiques du chômage.
Et les contrats de génération?
C’est encore pire. Je n’ai pas compris la logique économique de ces contrats. L’entreprise bénéficie d’une aide de 4000 euros par an à condition qu’elle embauche un jeune et s’engage à conserver l’emploi d’un senior. Comme cette mesure ne cible pas les jeunes qui ont le plus besoin d’être intégrés dans le monde du travail, elle va se traduire par de formidables effets d’aubaine dans l’immense majorité des cas.
Faut-il mettre en place un salaire minimum pour les jeunes?
Cette solution a fait ses preuves à l’étranger. Plusieurs pays ont choisi de mettre en place des smic dont le niveau est faible ou ont pris des mesures particulières en faveur des jeunes. La France refuse ce choix pour des raisons culturelles. Elle défend un smic national qui est le même pour tous quelle que soit l’âge, la région et la qualification. C’est contre-productif et explique pourquoi la France a un tel niveau de chômage de jeunes non qualifiés.

La seule mesure efficace à court terme est-elle de baisser le coût du travail?
Jouer sur le coût du travail est la seule mesure efficace rapidement. Dans un premier temps, on pourrait continuer à abaisser les charges au niveau du salaire minimum. Mais cela ne suffira pas. Il faut également proposer des mesures à plus long terme en misant sur la formation des jeunes peu qualifiés. Car il faut du temps pour remettre à niveau des gens qui ont perdu tout repère dans le monde du travail. Il faut concentrer les moyens sur les personnes qui en ont le plus besoin et arrêter de proposer à tout le monde des stages ou des emplois aidés dans le secteur non marchand qui ne sont d’aucune utilité à moyen terme. Les Danois, les Hollandais, les Allemands ont mis en place des systèmes de formation efficace qui s’adressent aux personnes les moins qualifiées et qui, couplés avec un faible coût du travail, ont permis de faire baisser le chômage.

Dans cet extrait d’interview on ne dis pas que le salaire du travailleur sera modifié, on nous parle bien sur des charges, par exemple remplacer les charge patronale par des cotisations salariales sans modifié le salaire net ni le coût pour l’employeur.
Pour l’instant il n’y a pas de solution concrète apporté au problème de l’insertion des jeunes, quelques réformes qui sont discutées, mais à nos yeux rien de nouveau, pour ma part je ne vois que la multiplication des offres de formation, il faut intéresser la jeunesse et lui redonné le goût de faire sa place dans la vie professionnelle. La meilleure façon de changer ce phenomène d’exclusion serais deja a mon avis une volonté de l’éducation de pousser la jeunesse à s’investir dans les études le plus longtemps possible pour ceux qui le veulent aux lieu de la diviser. Durant ma propre scolarité j’ai pu constater qu’a plusieurs moment le système effectue une séparation des élèves, la première en 6ème: certains sont deja orienté vers des voies engagent la connaissance d’un métier, pourtant il me semble inconcevable qu’un élève de 6ème sache dans quel métier s’orienter il ne dispose pas de la culture ni de la connaissance du monde qui l’entoure pour être préparé à une branche spécifique de métiers; ensuite en 3ème on distingue les élèves orienté vers des filières générales et ceux qui seront orienté vers le professionnel (Bep et Cap devenu aujourd’hui des Bac Pro), la plupart des jeunes inseré trop tôt dans un domaine professionnel spécifique finissent par s’en lasser et abandonner. Le système de Bac Pro en trois années mis en place est une chance car l’obtention du baccalauréat permet alors l’ouverture « des portes » pour l’étudiant de faire son propre choix. On ne donne pas assez le choix à la jeunesse on nous impose des lignes à suivre… Voila la raison pour laquel tant de jeunes quitte le système scolaire.

école-mathieu